Il semblerait que la Chine soit réceptive à la nouvelle superproduction de Luc Besson.

Mais rien n’est joué.

 

Un bon score mais…

Le dernier espoir de Besson semble être la bonne pioche. Selon « Variety » le film s’est imposé ce vendredi avec 6 millions de recettes, à savoir 40% du marché dans le pays.

Pour que Valerian et la cité des 1000 planètes puisse réellement briller au box-office, il va devoir se maintenir en pole position tout le week-end et perdurer sur plusieurs semaine.